COVID-19 NOUS JOINDRE

Audiologie

Les audiologistes sont des professionnels des soins auditifs qui identifient et évaluent les personnes atteintes de perte auditive, d’acouphènes, de  trouble du traitement auditif (TTA)  ou de  troubles de l’équilibre. De plus, ils font le diagnostic et prennent en charge les personnes atteintes de ces troubles auditifs et d’équilibre. Nos audiologistes utilisent les preuves et les formations les plus récentes afin que vos résultats de test soient les plus exacts possibles. Par ailleurs, ils effectuent au besoin des tests diagnostique pour évaluer les voies auditives (l’ouïe) dans le cerveau et le système vestibulaire (équilibre). Les services hospitaliers d’audiologie sont  offerts gratuitement aux personnes de tous âges hospitalisées et non hospitalisées.

Nouveau! Version améliorée du Programme d’accès à la communication pour les personnes sourdes ou malentendantes

Nous offrons les services suivants :

Histoire de cas

  • Antécédents
  • Test d’immittance acoustique
  • Test des émissions oto-acoustiques (EOA)
  • Audiométrie (examen auditif) : Adultes   Enfants
  • Counseling
  • Évaluation de la nécessité d’un appareil auditif

Tests de diagnostic spécialisés

  • Potentiels  évoqués auditifs du tronc cérébral (PEATC)
  • Trouble du traitement auditif (TTA)
  • Vidéonystagmographie (VNG)

Autres services

Programme universel de dépistage auditif chez les nouveau-nés et les nourrissons

Rééducation (appareils auditifs) des enfants atteints de perte auditive

Surveillance de l’ototoxicité

Services d’audiologie dans la communauté – les demandes sont prises en compte en fonction des ressources humaines disponibles

Nos services

Histoire de cas

L’audiologiste évalue le mouvement du tympan du patient en plaçant une petite sonde souple dans l’oreille pendant quelques secondes. Il teste les oreilles séparément afin de déterminer si le son passe bien au travers du tympan. Par exemple, s’il y a trop de cérumen (cire) ou de liquide autour du tympan, cela peut réduire l’intensité des sons entendus par le patient. L’audiologiste peut également présenter des sons pour mesurer la réponse d’un réflexe produit par l’oreille.

Pour ce test, on place une petite sonde souple dans l’oreille et on présente des notes de musique douce. Si le son est perçu, l’oreille génère un genre « d’écho » et celui-ci est mesuré.

Le test est rapide et sans douleur. On teste une oreille à la fois. Idéalement, le test est effectué lorsque le patient est tranquille et la pièce est silencieuse. Il est possible d’effectuer ce test sur les patients de tous âges. Il est particulièrement utile pour les patients qui sont incapables d’avoir une réponse comportementale fiable dans d’autres tests, notamment les bébés et les personnes atteintes de certains handicaps ou troubles de santé.

Audiométrie des adultes

Ce test d’audition est effectuer lorsque le patient est assis dans une cabine insonorisée. On lui insère des écouteurs dans les oreilles. L’audiologiste demande au patient d’indiquer chaque fois qu’il entend un son, habituellement en levant la main ou en appuyant sur un bouton. Ce test a pour but de déterminer jusqu’à quel point un son ou la parole peut être faible pour que le patient l’entende à peine. C’est ce qu’on appelle le seuil d’audibilité. Il aide les audiologistes à déterminer le degré et le type de la perte auditive.

Audiométrie des enfants

Les enfants de tous âges peuvent faire évaluer leur audition, et les audiologistes dans les hôpitaux ont les équipements et la formation nécessaire pour tester les enfants. Ci-dessous se trouve une liste des différentes méthodes de test en fonction de l’âge. Si l’enfant est incapable de faire le test correspondant à son âge, les audiologistes peuvent tester l’enfant à l’aide de différentes méthodes. En général, les enfants de tous âges subissent un test des émissions oto-acoustiques (EOA), s’il y a lieu, en plus des méthodes de tes expliquées ci-dessous.

0-6 mois : chez les enfants très jeunes, on effectue le test des émissions oto-acoustiques (EOA) et/ou l’estimation des seuils auditifs à l’aide des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral (PEATC).

6-30 mois : on effectue l’audiométrie par renforcement visuel pour les enfants de 6 à 30 mois. Durant l’audiométrie par renforcement visuel, on assoit l’enfant avec son parent/gardien/gardienne dans une cabine insonorisée. L’audiologiste surveille si l’enfant tourne sa tête en réponse aux sons provenant d’haut-parleurs. L’audiologiste récompense l’enfant s’il donne les bonnes réponses en allumant ou en animant un jouet.

30 mois – 6 ans : L’audiométrie par le jeu est en fait comme un jeu. Le test a lieu dans une cabine insonorisée et l’enfant porte des écouteurs dans les oreilles. L’enfant doit faire une tâche lorsqu’il entend un son faible (p. ex., mettre un jouet dans un seau; placerun taquet dans un plateau perforé). On pourrait également demander à l’enfant de répéter des mots simples ou de pointer (p. ex., « pointe ton nez »).

6-7 ans ou plus : La manière de tester l’audition des enfants de 6-7 ans ou plus est très semblable à celle des adultes. L’enfant porte des écouteurs dans les oreilles et s’assoit dans une cabine insonorisée. On lui demande d’indiquer quand il entend les sons faibles (habituellement en levant la main ou en appuyant sur un bouton). On pourrait également lui demander de répéter des mots.

Les services de counseling fournis par l’audiologiste consistent principalement à présenter au patient les meilleures stratégies possible pour maintenir sa qualité de vie malgré sa perte auditive. L’audiologiste est là pour conseiller sur toutes les questions et les préoccupations liées à la santé auditive. Au besoin, il discutera des appareils auditifs.

Lorsque l’audiologiste présentera au patient ses résultats de test d’audition, il lui indiquera si un appareil auditif pourrait l’aider. Si le patient souhaite essayer un/des appareil(s) auditif(s), l’audiologiste peut lui rédiger une ordonnance d’appareil(s) auditif(s), que le patient pourra présenter à un fournisseur d’appareils auditifs. Les audiologistes à l’hôpital prescrivent des appareils auditifs, mais ils n’en font pas la vente. À certains endroits, l’audiologiste demandera au patient de revenir afin de discuter davantage de diverses choses comme les types et les styles d’appareils auditifs, le mode de vie du patient, ses besoins en matière d’écoute et le budget. Cette information sera tenue compte dans l’ordonnance d’appareils(s) auditif(s).

Appareils auditifs – les principes de base

L’appareil auditif est une aide fonctionnelle qui amplifie la parole et les sons quotidiens pour que l’utilisateur puisse les entendre plus facilement. Les appareils auditifs sont de petits dispositifs semblables à des ordinateurs qui surveillent constamment l’environnement afin d’assurer une audition optimale. Par exemple, lorsque l’utilisateur marche dans une foule, l’appareil auditif peut diriger ses microphones sur la parole venant d’en face et réduire le volume du bruit de fond. Cela aidera l’utilisateur à entendre la personne en face. Les appareils auditifs comptent de nombreuses caractéristiques selon le modèle et le niveau de technologie. Le but principal des appareils auditifs est d’aider à améliorer la communication au quotidien.

Styles d’appareils auditifs

Il existe de nombreux styles d’appareils auditifs, comme ceux qui s’insèrent complètement dans l’oreille et ceux que l’on place derrière l’oreille avec un tube ou un fil relié à un embout dans l’oreille. L’audiologiste considère de nombreux facteurs avant de recommander un appareil auditif, tels le degré et le type de perte auditive; la taille et la forme des conduits auditifs; la présence de cire; et la dextérité de l’utilisateur. On tiendra également compte des préférences personnelles à l’égard de certaines caractéristiques et des préoccupations esthétiques. L’audiologiste et le patient travaillent ensemble pour trouver ce qui convient le mieux au mode de vie de ce dernier.

Tests de diagnostic spécialisés

Les PEATC fournissent de l’information par rapport aux voies nerveuses de l’audition . Ce test peut être effectué sur les patients de tous âges. Pour ce test, les enfants très jeunes pourraient avoir besoin d’une légère sédation, qui est assurée par une équipe comprenant un pédiatre et des infirmières/infirmiers (ces cas sont discutés avec les parents/le gardien/la gardienne avant le test). Ce test consiste à placer des électrodes sur la tête (sur le front et derrière les oreilles ou sur les lobes d’oreilles) et à enregistrer l’activité des ondes cérébrales en réponse au son. La personne subissant le test se repose calmement ou dort pendant le test. Aucune réponse du patient n’est nécessaire.

Qu’est-ce que l’estimation des seuils auditifs à l’aide des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral? (PEATC)

Ce type d’évaluation montre à quel niveau votre enfant perçoit différents sons. Cette évaluation sûre et courante est réalisée par un audiologiste (spécialiste de l’audition) lorsqu’il n’est pas possible de déterminer à la suite d’une épreuve auditive de base si l’ouïe de l’enfant est normale. L’évaluation peut être effectuée auprès de patients de tous âges. Les très jeunes enfants pourraient avoir besoin d’une légère sédation pour subir l’évaluation, qui est organisée par une équipe qui comprend un pédiatre et des infirmières (l’équipe discutera de l’évaluation avec les parents ou les tuteurs avant de fixer une date). On placera des électrodes sur le front et derrière les oreilles de votre enfant et des écouteurs dans ses oreilles. L’audiologiste fera jouer des sons et mesurera le niveau d’activité sonore (les réponses du cerveau ou les réponses neurales aux stimulations sonores) que votre enfant arrive à percevoir en réaction à ces sons. L’enfant doit rester tranquille ou dormir durant l’évaluation. Aucune participation de votre part n’est nécessaire.

Préparer votre enfant à une estimation des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral

L’évaluation pourrait prendre la majeure partie de l’avant-midi ou de l’après-midi.

Votre enfant doit être endormi durant cette évaluation. Certains enfants ont besoin d’un médicament (sédatif) pour les calmer ou les endormir. Veuillez apporter tout ce qu’il vous faut pour faire en sorte que votre enfant soit à l’aise (p. ex. couches supplémentaires, une plus grande quantité de lait maternel, de préparation pour nourrissons ou de nourriture, des vêtements de rechange, une couverture ou un jouet pour dormir, une suce).

Si l’évaluation de votre enfant est réalisée sans sédation :

  • Ne donnez pas à manger à votre enfant dans l’heure précédant l’évaluation (à moins qu’il ne soit médicalement nécessaire de le faire). Vous pourrez nourrir votre enfant une fois qu’il sera installé pour l’évaluation afin de l’aider à s’endormir.
  • Votre bébé peut dormir dans vos bras durant l’évaluation.

Si l’évaluation de votre enfant est réalisée sous sédation :

  • Vous recevrez des directives sur le jeûne à respecter avant l’évaluation et sur la marche à suivre après l’évaluation, une fois de retour à domicile.

À quoi sert une évaluation des PEATC?

Cette évaluation est réalisée lorsqu’il n’est pas possible de déterminer à la suite d’une épreuve auditive de base si l’ouïe de l’enfant est normale.

Comment puis-je avoir accès à ce service?

Si vous avez des inquiétudes concernant l’ouïe de votre enfant, veuillez communiquer avec le Service d’audiologie de l’hôpital le plus près de chez vous.

Comment procède-t-on à une évaluation des PEATC?

L’audiologiste nettoiera doucement le front et derrière les oreilles de votre enfant et y placera des électrodes souples. L’audiologiste placera aussi de petits écouteurs dans les oreilles de votre enfant ou un bandeau autour de sa tête. Des sons seront présentés à l’enfant et les électrodes mesureront la réponse neurale aux sons.

Puis-je rester avec mon enfant durant une évaluation des PEATC?

Si votre enfant n’est pas sous sédation, vous pouvez rester avec lui.

Si votre enfant est sous sédation, il est possible que vous deviez demeurer dans la salle d’attente durant l’évaluation.

Qu’arrive-t-il après une évaluation des PEATC?

L’audiologiste révisera les résultats avec vous et discutera des prochaines étapes.

Si votre enfant était sous sédation, l’infirmière vous expliquera la marche à suivre dans les heures suivant l’évaluation. Les effets de la plupart des sédatifs s’estompent après une heure ou deux.

Ce test sera effectuée pour évaluer certaines parties de votre système d’équilibre. Il aidera le médecin à comprendre la cause de vos étourdissements ou de vos problèmes d’équilibre. Le test peut durer jusqu’à deux heures. Vous porterez des lunettes de protection afin que les mouvements de vos yeux puissent être enregistrés. Vous serez en position assise ou couchée pendant les mesures. Pour le test final, l’examinateur introduira dans vos conduits auditifs des courants d’air ou des jets d’eau froids et tièdes. Cette partie du test peut provoquer de brefs étourdissements, mais il permettra de déterminer la qualité du fonctionnement de votre oreille interne.

Avant le test : Il est recommandé de ne pas prendre de sédatifs, de médicaments anti-nauséeux ou anti-vertiges 48 heures avant le test. Avant votre rendez-vous, vous recevrez une fiche d’information présentant des instructions en plus grand détail. Si vous avez des questions concernant d’autres médicaments, veuillez consulter votre oto-rhino-laryngologiste (ORL : spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge) ou un pharmacien au moins 48 heures avant le test.

Nous recommandons également :
Ne mangez rien et ne buvez rien durant les deux à quatre heures précédant votre test (sauf si vous êtes diabétique ou hypoglycémique).

Ne portez pas de maquillage ou de mascara (surtout à proximité de vos yeux).

Les lentilles cornéennes sont autorisées. Si vous portez des lunettes, elles doivent être retirées avant le test; il est impossible de les porter sous les lunettes de protection.

On vous demandera de vous asseoir et de regarder des points et des lignes sur un écran, de vous allonger sur le dos, sur le côté et de tourner la tête d’un côté à l’autre.

Pour en savoir plus, cliquez ici pour lire la fiche d’information.

Autres services

Le Programme universel de dépistage auditif chez les nouveau-nés et les nourrissons a pour but de dépister le plus rapidement possible la perte auditive permanente chez les enfants et d’intervenir rapidement (p. ex., appareils auditifs). On effectue le dépistage auditif chez la plupart des nouveau-nés avant leur départ de l’hôpital. Le test de dépistage auditif (EOA) exige que le bébé soit calme. S’il est impossible d’obtenir des résultats de test fiables avant le départ de l’hôpital, il faudra ramener le bébé au Service d’audiologie pour répéter le test. Un test additionnel est effectué chez les nouveau-nés de  l’unité des soins intensifs néonatals. Le programme vise à ce que tous les nouveau-nés subissent le dépistage auditif avant l’âge d’un mois, que l’on confirme leur perte auditive avant 3 mois et qu’on commence les interventions précoces avant 6 mois. Il a été prouvé que le dépistage précoce de la perte auditive réduit les déficits cognitifs, les problèmes de développement du langage et de la parole ainsi que les problèmes scolaires, sociaux et émotionnels chez les enfants.

Pour plus d’information, visitez le site du gouvernement du Nouveau-Brunswick sur le Programme universel de dépistage auditif chez les nouveau-nés et les nourrissons.

Au Nouveau-Brunswick, les enfants chez qui on a dépisté une perte auditive sont suivis par des audiologistes de l’hôpital qui possèdent les équipements spécialisés et l’expérience nécessairepour les évaluer et les traiter. Pour les enfants atteints de perte auditive, on peut également commander un/des appareil(s) auditif(s) par l’entremise de l’hôpital au coût du fabricant, de la naissance jusqu’à ce que l’enfant termine l’école secondaire. Les enfants qui poursuivent des études postsecondaires sont suivis jusqu’à l’âge de 21 ans. L’audiologiste travaille de très près avec les parents, les orthophonistes, les éducateurs et les enseignants itinérants pour s’assurer que tout enfant atteint d’une perte auditive réalise son plein potentiel à l’école. Les enfants atteints de perte auditive qui habitent au Canada atlantique reçoivent un suivi d’une coopérative interprovinciale appelée Commission de l’enseignement spécial des provinces de l’Atlantique (CESPA). Pour plus d’information sur la CESPA, consultez le site www.apsea.ca (en anglais seulement). Les enseignants itinérants de la CESPA (un enseignant pour les personnes ayant une déficience auditive) assurent le suivi des enfants dans les commissions scolaires anglophones, tandis que les enfants qui fréquentent les écoles francophones sont suivis par des enseignants itinérants du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Les enfants d’âge préscolaire sont également suivis à la maison par un enseignant itinérant de la CESPA ou du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

Ce programme de surveillance s’adresse aux patients à qui on a prescrit des médicaments particuliers comme la gentamicine ou certains médicaments de chimiothérapie comme le cisplatine, lesquels peuvent être toxiques ou dommageables pour l’oreille et causer une perte auditive. Les audiologistes suivent les patients afin de prévenir toute perte auditive aux fréquences importantes pour la compréhension de la parole, et de leur fournir des renseignements sur les solutions offertes en matière de prothèse auditive dans le cas d’une perte auditive. Cliquez ici pour consulter un dépliant contenant de plus amples renseignements.

Voici quelques services d’audiologie communautaire :

  • Séances d’information dans les écoles, les églises, les centres pour personnes âgées, les foyers de soins spéciaux et à d’autres professionnels
  • Évaluations au travail afin d’évaluer les niveaux de bruit acceptables
  • Dépistages auditifs dans les écoles et les centres pour personnes âgées
  • Séances de rééducation auditive de groupe

*On s’occupe des demandes en fonction du personnel et de la charge de travail clinique. Les ressources sont très limitées dans la plupart des régions.*

L’aiguillage au Service d’audiologie de l’hôpital peut être fait par les médecins et autres professionnels des soins de santé, les professionnels de l’enseignement, les parents, les aides-soignants et les patients eux-mêmes. Les coûts des tests sont couverts par l’Assurance-maladie.

Pour aiguiller un cas, veuillez communiquer avec une clinique d’audiologie dans votre région.

Les formulaires d’aiguillage peuvent être téléchargés ici :

Les cas aiguillés sont classés et les rendez-vous fixés par ordre de priorité. La surdité de perception soudaine est considérée comme une urgence et tout cas doit être immédiatement aiguillé vers les Services d’audiologie par téléphone ou par télécopieur afin qu’un rendez-vous urgent soit fixé.

Photo d'une enseignante avec des enfants
Information pour les parents
Critères obligatoires/caractéristiques
Protocole de référence pour les professionnels
Ressources locales

Qu’est-ce que le trouble de traitement auditif?

Le trouble de traitement auditif (TTA) est la difficulté à interpréter les informations auditives. Nos oreilles détectent les sons, mais c’est le cerveau qui permet d’interpréter leur sens. En général, une personne atteinte d’un trouble de traitement auditif entend normalement, mais le cerveau a du mal à donner du sens aux paroles humaines et à d’autres sons.

Quels sont les symptômes d’un TTA?

Difficulté à prêter attention aux sons ou à différencier les sons
Difficulté à se rappeler ou à reconnaître les sons
Difficulté à comprendre des informations auditives. La personne peut mettre plus de temps à traiter les informations.
Difficulté à entendre s’il y a trop de bruit de fond
Difficulté à suivre les conversations
Difficulté à suivre des directives verbales qui comprennent de nombreuses étapes (directives complexes)
Troubles du développement de la parole ou du langage
Difficulté sur le plan de l’orthographe, de la lecture ou de l’écriture
Attention facilement divertie ou difficulté à se concentrer
Faibles habiletés d’écoute ou tendance à se fatiguer après une longue période d’écoute
Rendement scolaire qui ne correspond pas au potentiel d’apprentissage
Rendement amélioré dans des situations de personne à personne

Qui devrait subir un test de dépistage du TTA?

Avant de fixer un rendez-vous de dépistage du TTA, s’assurer que le patient répond aux critères suivants :

Est âgé d’au moins 7 ans.

Maîtrise l’anglais ou le français.
Éprouve de la difficulté dans les environnements scolaire ou de travail.
A une parole intelligible.
Est capable de comprendre des directives simples.
Est capable de répéter des mots/phrases simples.
Possède un potentiel intellectuel qui semble se situer dans les limites normales.
Ne manifeste pas un diagnostic pouvant expliquer les difficultés rencontrées (p. ex., TSA, retard global du développement, syndrome quelconque, trouble du langage)
Ne présente pas de déficience auditive périphérique (p. ex., perte auditive diagnostiquée, port d’un appareil auditif, otites, etc.)
Présente certaines caractéristiques types de TTA, tel qu’il a été établi par un dépistage ou dans la description des antécédents.

Qui peut recommander une personne pour un test de dépistage TTA?

Professionnels des soins de santé (médecins, orthophonistes, psychologues, etc.)
Professionnels de l’enseignement (enseignants, enseignants-ressources, etc.)
Parents/soignants (non offert par tous les centres d’audiologie)

Quelle est la marche à suivre pour recommander une personne pour un test de dépistage TTA?

Faites parvenir au Service d’audiologie une recommandation ordinaire, demandant un test de dépistage TTA. Un rendez-vous sera fixé pour une évaluation de l’audition et un test de dépistage TTA. Si une évaluation complète pour le TTA est indiquée, le rendez-vous sera fixé par le Service d’audiologie.
Cliquez ici pour obtenir les coordonnées de votre Service d’audiologie local.

Autres ressources

Nova Scotia Hearing and Speech Centres (disponible qu’en anglais)
Canadian Academy of Audiology (disponible qu’en anglais)
Speech-Language and Audiology Canada (disponible qu’en anglais)

La surdité de perception soudaine est, comme son nom l’indique, un changement perceptible et soudain de l’audition. Elle se produit habituellement dans une seule oreille et s’accompagne souvent d’acouphène et de vertiges (étourdissements). Elle est plus fréquente chez les adultes âgés de 40 à 50 ans. Dans près de 90 % des cas, la cause est inconnue, mais on soupçonne qu’elle résulte d’une infection virale. Parmi les autres causes connues, notons le neurinome de l’acoustique, la maladie de Ménière, les AVC et les traumatismes crâniens.

En cas de perte auditive soudaine, communiquez sans tarder avec un audiologiste afin de faire tester votre audition dans les plus brefs délais. Une perte auditive est considérée comme une urgence médicale tant que la nature de la perte n’a pas été déterminée par un audiologiste ou un ORL. Si un test d’audition révèle que la perte est d’ordre conducteur, le degré d’urgence du traitement médical sera revu à la baisse à moins qu’un problème grave ne soit soupçonné. Si la nature de la perte auditive soudaine est d’ordre sensorineural, des soins urgents sont requis.

Plus vite on obtient de l’aide médicale, meilleures sont les chances de rétablissement. Le traitement le plus courant pour la surdité de perception soudaine est la prise de corticostéroïdes. Pour être efficaces, ces derniers doivent être pris aussi tôt que possible (dans les premières semaines suivant l’apparition des symptômes).

Affiche sur la surdité de perception soudaine (grand format)

Comment dois-je me préparer pour mon rendez-vous?

Dans la majorité des cas, il n’y a pas de préparation spéciale en vue des services d’audiologie de base, à part veiller à ce que vos oreilles ne soient pas obstruées de cérumen (cire) avant votre rendez-vous. S’il y a du  cérumen, votre médecin de famille nettoiera probablement vos conduits auditifs avant de vous envoyer subir un test. Si un test de diagnostic spécialisé est nécessaire, vous recevrez des instructions détaillées avant le test.

Quels sont les risques de complication pour les tests?

Le risque de complication est très faible pour tous les tests. Tous les écouteurs  ou les sondes placées dans le conduit auditif sont fait de  matériaux souples. Le volume de tous les sons émis durant les tests est sécuritaire. Les patients subissant un test VNG pourraient avoir des étourdissements pendant une brève période de temps.

Quelle sera la durée du rendez-vous?

Un premier rendez-vous de test d’audition est généralement de 30 à 60 minutes. Les visites de suivi  sont habituellement plus courtes. Les tests de diagnostic spéciaux pourraient être plus longs, en fonction de vos symptômes ou besoins :

PEATC 45-60 minutes

VNG 2-2.5 heures

Test TTA complet 2-3 heures

Que se passe-t-il après un rendez-vous?

Dans la majorité des cas, à la fin de votre rendez-vous, l’audiologiste sera capable de vous présenter un rapport complet sur l’état de votre audition, notamment sur le type et le degré de la perte auditive et sera parfois capable d’expliquer la cause. Vous recevrez des conseils appropriés sur vos résultats de test et toute question connexe. Vous pourrez également obtenir des réponses à vos questions. L’audiologiste sera habituellement capable de vous faire part de toute recommandation de suivi avant votre départ.

Qui peut faire la demande d’un service d’audiologie?

Les professionnels de la santé (médecins, orthophonistes, psychologues, etc.)

Les professionnels de l’éducation (enseignants, enseignants-ressources, etc.)

Soi-même/parents/gardiennes/gardiens (les rendez-vous sans référence médicale sont disponibles à tous les sites)

Cliquez ici pour obtenir les coordonnées de chacun de nos établissements

Si vous avez des questions au sujet des Services d’audiologie du Réseau de santé Horizon, téléphonez-nous ou téléchargez notre fiche de renseignements.

Cliquez ici pour obtenir les coordonnées de chacun de nos établissements.

Voici les établissements d’Horizon qui offrent ce service :

Établissement Adresse Téléphone 
Hôpital régional Dr Everett Chalmers - Fredericton 700, rue Priestman, Fredericton, New Brunswick, E3B 5N5 506-452-5400

Établissement Adresse Téléphone 
Hôpital du Haut de la Vallée - Waterville 11300, chemin 130, Waterville, New Brunswick, E7P 0A4 506-375-5900

Établissement Adresse Téléphone 
Hôpital régional de Miramichi 500, rue Water, Miramichi, New Brunswick, E1V 3G5 506-623-3000

Établissement Adresse Téléphone 
L’Hôpital de Moncton 135, avenue MacBeath, Moncton, New Brunswick, E1C 6Z8 506-857-5111

Établissement Adresse Téléphone 
Hôpital régional de Saint John 400, avenue University, Saint John, New Brunswick, E2L 4L2 506-648-6000
Centre de santé de Sussex 75, promenade Leonard, Sussex, New Brunswick, E4E 2P7 506-432-3100